Entrevue avec Célia Marquis

Célia Marquis | Rues de Montréal - histoires urbaines en bande dessinée | www.ruesdemontreal.com

Célia Marquis est une artiste et illustratrice montréalaise. Elle a obtenu un baccalauréat en Studio Arts de l’Université Concordia en 2014. Elle publie ses propres fanzines et fait des dessins en pantoufles de son appartement sur le Plateau Mont-Royal. celiamarquis.ca

1. Ton parcours dans la bande dessinée.

Je suis titulaire d’un Baccalauréat en Arts Visuels de l’Université Concordia à Montréal. J’ai commencé à faire de la bande dessinée dans le cadre d’un de mes cours, mais suite à ma graduation en 2014 mon travail a pris une direction plutôt illustrative. Dans la dernière année, j’ai commencé à explorer de façon plus sérieuse le médium et ses possibilités. Je crée des courts récits inspirés de mon quotidien, de mes aventures et de mes voyages, mais je m’intéresse également à la fiction et les livres d’enfants. Polazak-Dolazak, mon dernier fanzine documentant un voyage d’un mois en Europe de l’Est s’est mérité une nomination au gala des prix Expozine cette année.

2. Pourquoi as-tu choisi “Le Palais des Nains” comme sujet et comment as-tu décidé de l’aborder, sous quel angle ?

Je ne peux cacher que le nom du lieu a tout d’abord attiré mon attention. En lisant les documents du dossier, j’ai été intriguée par le caractère inusité du lieu et les parcours de ses occupants. J’ai tenté d’imaginer la relation qu’un enfant atteint de nanisme pourrait avoir avec ses parents et son handicap alors qu’il doit subir le regard scrutateur des touristes dans leur théâtre domestique en plus des regards des gens à l’extérieur.

celia_makingof03

3. Quelle est ton approche graphique pour ce récit ?

Chaque page est travaillée en deux parties sur du carton bristol. Je dessine et encre à la main puis je numérise et assemble les deux sections dans Photoshop. Je colore ensuite dans le même logiciel. J’ai habituellement mon script imprimé que je divise en planches et en cellules avant de les dessiner.

4. On fête le 375e anniversaire de la ville de Montréal ! Quel est ton rapport à la métropole ?

Je me promène surtout entre le Plateau, le Mile-End, Rosemont Petite-Patrie et Centre-Sud. J’aime les énergies distinctes de ces quatre quartiers et de leurs résidents. Quand je ne travaille pas, l’été je fais beaucoup de vélo et je flâne dans les parcs. On a la chance d’avoir une superbe communauté artistique et de belles initiatives pour la mettre en valeur comme Expozine, la foire des Arts Imprimés, Puces Pop et le FBDM, pour n’en nommer que quelques-unes, et je suis bien contente de pouvoir en faire partie.

5. Quels sont les auteurs qui t’inspirent ?

Walter Scott, Mirion Malle, Pascaline Lefebvre, Émilie Gleason, Simon Barbarie sont quelques personnes qui me rendent un peu jalouse à chaque fois qu’ils produisent des dessins.

6. Quel est ton prochain projet et sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Je m’apprête à entreprendre une résidence de deux semaines au Publishers Resource Center de Chicago, ou je donnerai quelques ateliers et je travaillerai sur des courts récits. Plus tard dans l’été je serai conseillère pour deux semaines dans une autre résidence à Hardwick, Vermont, avec la Société Secrète des Ghostscouts.

celia_makingof05


→ Lisez la BD sur le Palais des Nains !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s